Cymry's HQ

Confrérie Galloise au service du Rey - Corsaires 1604
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'école Hispanique, 1e Partie - par F. Lespinasse

Aller en bas 
AuteurMessage
Oddball
Pendragon
avatar

Nombre de messages : 2687
Age : 33
Localisation IRL : Alsace
Navire : Sovereign Of The Seas
Date d'inscription : 30/04/2006

Feuille de personnage
Nationalité: Espagnol Espagnol
Spécialité: Tacticien
Type de navire: Vaisseau Trois Ponts

MessageSujet: L'école Hispanique, 1e Partie - par F. Lespinasse   Dim 5 Nov - 17:41

Nota Oddball : Je cite F. Lespinasse dans quasiment tout le post.




Mes courtoises salutations,

Voilà quelques conseils utiles, fruits de mon expérience, à l'attention des nouveaux corsaires espagnols.


Ainsi,
si vous connaissez mieux la vie en mer, vous saurez au moins comment
vous comporter au feu, ce qui contrebalançera votre manque d'expérience.

Ce sujet risque d'être un peu long mais quelque peu instructif, je le
complèterai au fur et à mesure, aussi, je vous demanderai de ne pas y
ajouter de commentaires afin de ne pas nuire à son efficacité.

Ce ne sont pas non plus des "paroles d'Evangiles" mais des conseils...vous
découvrirez sans doute des techniques plus personnelles, ce au fur et à
mesure de vos pérégrinations d'écumeurs des mers...

_________________
L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face meure pour le sien. - George S. Patton


Dernière édition par le Lun 6 Nov - 22:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cymry.heavenforum.com
Oddball
Pendragon
avatar

Nombre de messages : 2687
Age : 33
Localisation IRL : Alsace
Navire : Sovereign Of The Seas
Date d'inscription : 30/04/2006

Feuille de personnage
Nationalité: Espagnol Espagnol
Spécialité: Tacticien
Type de navire: Vaisseau Trois Ponts

MessageSujet: Re: L'école Hispanique, 1e Partie - par F. Lespinasse   Dim 5 Nov - 17:41

LES DEBUTS DE LA VIE DE CORSAIRE...Se faire les griffes...



Ne pensez pas que vous allez accumuler des victoires éclatantes du jour
au lendemain..il va falloir se faire d'abord la main sur des
marchands..histoire de vous faire une petite expérience.





Choix du navire

Préférez les tartanes, lougres, voire traversiers...petits, d'accord,
mais tellement rapides que vous pourrez très rapidement vous mettre
hors de portée d'un adversaire trop puissant, quant aux petits
marchands, ils ne vous résisteront pas.

Chose importante, les nombreuses actions permises par ces rapides
navires en font les meilleurs instruments d'apprentissage des
différentes compétences de capitaine.


A bord de ce genre de navires, il est aisé d'attaquer puis de se mettre
hors de portée d'un ennemi, deux nautiques (cases) étant une distance
raisonnable si l'ennemi est moins manoeuvrable.

Là-dessus je vous enjoins de lire les conseils de Lerd Erien, à l'attention des bleus..("Nouveau dans les Caraïbes")...

Aussi ne courez jamais sur des navires de transport...ils sont
trop lents et inutiles en combat puisque conçus pour le commerce.



Les compétences : Abordage, Charisme, Navigation, Canonnage, Réparation, Commerce, Diplomatie



Elles progresseront au fur et à mesure que vous les utiliserez...ainsi,
si vous vous déplacez, vous gagnerez de l'expérience en
Navigation, si vous canonnez, c'est votre Canonnage qui
progressera...

...donc préférez utiliser vos compétences au lieu de solutions plus
rapides qui ne vous rapporteront rien en connaissances....ainsi il vaut
mieux réparer soi-même que de le faire au chantier naval....parce qu'un
jour vous aurez sans doute besoin de réparer en pleine mer..et là votre
expérience jouera.



Abordage

Progressant au fur et à mesure que vous abordez des ennemis, cette
compétence se révèlera déterminante dans l'issue d'un combat, reflétant
votre capacité à mener votre équipage à l'assaut, sabre au poing...il
vaut mieux avoir cette compétence assez haute lorsqu'on aime piller
facilement ses ennemis.



Charisme

Progressant au fur et à mesure que vous recrutez des hommes dans la
taverne...elle reflète votre grande-gu..le et votre habileté à mener
vos hommes.

Le Charisme interviendra donc dans la réussite d'un abordage et dans le nombre d'hommes recrutés à la taverne.



Navigation

Progressant au fur et à mesure que vous vous déplacez...c'est votre
habileté à la manoeuvre et votre empathie avec le vent et les
courants...

-Cette compétence intervient lors d'une tentative d'abordage, pour
savoir si vous arriverez à vous plaçer et crocher vos grappins sur la
cible...

-Elle intervient aussi lorsqu'on vous tire dessus...si elle est élevée
(et que l'ennemi n'est pas trop bon en canonnage)...les dégats des
bordées adverses sont amoindris.

-Et surtout lorsque vous vous déplacez...chaque fois que vous bougez
d'une case, il y a un test de votre compétence qui, s'il réussit, fait
que vous dépensez une UT de moins qu'à la normale (UT = Unité de Temps
: vos "points d'action journaliers")..c'est donc une compétence qui
peut se révéler très importante lors d'un combat, économisant des
points d'action peut-être cruciaux pour les abordages et canonnages à
venir...



Canonnage

Progressant au fur et à mesure que l'on donne du canon !

Elle reflète votre habileté à faire pointer vos canonniers....plus le
canonnage est elevé, plus vos tirs seront précis et
destructeurs...(celà dépend aussi de la taille du navire adverse et de
la Navigation de son capitaine).

Notez qu'il existe différents types de munitions, ils sont décrits dans un paragraphe plus en avant.



Réparation

Progressant au fur et à mesure que vous réparez vous-même votre navire
(Dans l'écran "situation" ou en cliquant sur la petite barque dans le
port), elle reflète votre habileté à diriger vos maîtres-charpentiers...

Plus cette compétence est élevée et plus vous aurez de chances de réparer votre navire rapidement.



Commerce

Bah...je n'use pas trop de cette compétence...mais bon, elle est utile
pour vendre ses marchandises plus cher ou en acheter moins cher, ce
lorsqu'on a affaire aux marchands du port....ne vous préoccupez pas trop
de cette compétence..contentez vous de piller vos ennemis...ca montera tout seul à force des ventes de vos prises.



Diplomatie

Même remarque que plus haut...laissez tomber....cette compétence
n'intervient pas souvent et améliore vos relations avec les
gouverneurs...cartes aux trésors moins chères et rançons de pirates
plus élevées...elle est plutôt utile aux chasseurs de pirates...

_________________
L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face meure pour le sien. - George S. Patton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cymry.heavenforum.com
Oddball
Pendragon
avatar

Nombre de messages : 2687
Age : 33
Localisation IRL : Alsace
Navire : Sovereign Of The Seas
Date d'inscription : 30/04/2006

Feuille de personnage
Nationalité: Espagnol Espagnol
Spécialité: Tacticien
Type de navire: Vaisseau Trois Ponts

MessageSujet: Re: L'école Hispanique, 1e Partie - par F. Lespinasse   Dim 5 Nov - 17:42

Se connaître et bien connaître son ennemi



Pour mieux connaître les réactions de votre navire, je vous conseille
d'imprimer la Fiche de Navire à télécharger à disposition dans
la Bibliothèque.



Imprimez aussi la liste des navires...ainsi vous finirez par
l'avoir en tête...sachant ainsi que lorsqu'on est en tartane, il vaut
mieux s'en prendre à un bélandre qu'à un galion de guerre ! Et sachant
aussi qu'il vaut mieux éviter de voguer sur des navires de transport
lorsqu'on veut s'adonner à la guerre de course.



Aussi, avant de l'aborder ou attaquer, observez-bien l'état général
de votre cible
, de son équipage si vous voulez l'aborder, de sa
coque si vous voulez la couler ou de ses gréements si vous voulez
jauger de sa manoeuvrabilité...vous n'aurez plus qu'à comparer ces
données à celles de la liste des navires...



Par exemple, un équipage normal indique que le navire contient
la moitié, voire un peu plus, du maximum d'hommes permis...ainsi
un lougre (max..une soixantaine d'hommes) en équipage normal signifiera
que son équipage actuel est de vingt à trente hommes...par contre, si
c'est un Trois-Ponts (max. 540 hommes) en équipage normal, son équipage
actuel sera plus ou moins de 270 hommes !...Ca fait la différence alors
faites-bien attention....





Manoeuvrabilité

A moins que vous ne soyez certain de votre victoire, lorsque vous êtes
sur un petit navire, évitez de finir vos mouvements sur la même case
qu'un corsaire ennemi, mettez-vous hors-de-portée.

D'une manière générale, ne finissez jamais vos
mouvements sur la même case qu'un adversaire plus
puissant
...à moins d'être soutenu par des alliés ou
d'avoir assez de temps pour le mettre à mal...

De même qu'il est très risqué de stationner devant un port adverse mais celà je l'explique dans un paragraphe suivant.

Aussi essayez d'attaquer en un coup...c'est à dire UTILISEZ VOS 16 UT EN UNE FOIS.

C'est important car celà rend vos mouvements très imprévisibles et vos assauts très efficaces ! Donc tâchez d'être patients...





Gestion du navire

Prenez bien garde à tenir votre navire en bon état et bien achalandé en
hommes, le maximum d'équipage permis étant le mieux puisque vos
abordages à venir en dépendront.

N'oubliez pas que toute carence, coque ou gréement endommagés,
équipage insuffisant, rendra vos manoeuvres moins efficaces....coûts en
UT plus élevés, moins de canons qui tirent parce que pas assez de
servants, etc.....
..

Gardez aussi quelques canons de réserve dans vos cales...afin de
remplacer ceux perdus dans les tempêtes ou lors d'une bordée ennemis
trop appuyée...

_________________
L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face meure pour le sien. - George S. Patton


Dernière édition par le Dim 5 Nov - 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cymry.heavenforum.com
Oddball
Pendragon
avatar

Nombre de messages : 2687
Age : 33
Localisation IRL : Alsace
Navire : Sovereign Of The Seas
Date d'inscription : 30/04/2006

Feuille de personnage
Nationalité: Espagnol Espagnol
Spécialité: Tacticien
Type de navire: Vaisseau Trois Ponts

MessageSujet: Re: L'école Hispanique, 1e Partie - par F. Lespinasse   Dim 5 Nov - 17:42

La technique dite "du rat mort"


Très décriée, cette technique de combat est très utile à tout corsaire
débutant qui désire rapidement acquérir expérience et richesses,
ce en prenant le moins de risques.....plutôt que dans de hasardeuses
expéditions en mer...


C'est celle que je conseille à ceux qui veulent être un peu préparés
pour toute expédition à venir...à pratiquer pendant un mois ou deux,
c'est un peu l'école de formation à la guerre de course, sans trop de
danger et rapportant richesse et surtout expérience.


Méfiez-vous, elle est aussi pratiquée par les corsaires adverses,
voilà pourquoi il est toujours dangereux de stationner devant un port
où mouillent des ennemis.





-Essayez de courir sur un lougre, une tartane ou un traversier...des navires qui manoeuvrent à 2 UT.


-Sachant que les ports alliés-neutres sont des endroits où vous êtes
totalement protégé...stationnez dans un port de votre nation ou d'une
nation neutre ou alliée.


-Attendez d'avoir vos 16 UT journalières...pour pouvoir toutes les utiliser d'un coup...

-A ce moment, sortez du port (2 UT)

-Attaquez tout petit marchand ennemi, bélandre, flibot...qui stationne
devant le port ou jusque dans un rayon de deux nautiques autour du port.

Pour ce faire..tirez dessus à mitraille..au maximum...ce afin de
faire monter le moral de vos hommes tout en réduisant l'équipage
adverse, vous avantageant pour l'abordage.

-Une fois l'ennemi bien entamé, équipage peu nombreux, très peu
nombreux ou décimé, abordez-le (2UT)..normalement ce devrait être très
facile, même si ca peut rater au début...(si vous êtes totalement
débutant).

-Une fois l'abordage réussi, il ne vous restera plus qu'à piller les
marchandises de votre proie. Le pillage ne coûte aucune UT lorsque vous
êtes l'auteur de l'abordage.


-ATTENTION : Gardez assez d'UT pour rentrer dans le
port
...sachant que se déplacer d'un Nautique vous coûte 2 UT et que
rentrer dans le port vous coûte aussi 2 UT.

Si vous restez devant le port, d'autres peuvent vous appliquer la
même technique
et vous aurez le déplaisir de vous retrouver en
chaloupe !



-Une fois rentré au port, il ne vous reste plus qu'à revendre au
marchand les marchandises capturées, recruter d'autres hommes à la
taverne afin de compléter votre équipage, et peut-être améliorer votre
navire au chantier naval, rajouter des canons aux sabords...



Faites ceci pendant quelques temps et vous verrez que vous vous
forgerez vite quelque expérience et richesse....après quelques temps,
vous pourrez sans doute acquérir un meilleur navire, et ainsi de
suite...

_________________
L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face meure pour le sien. - George S. Patton


Dernière édition par le Dim 5 Nov - 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cymry.heavenforum.com
Oddball
Pendragon
avatar

Nombre de messages : 2687
Age : 33
Localisation IRL : Alsace
Navire : Sovereign Of The Seas
Date d'inscription : 30/04/2006

Feuille de personnage
Nationalité: Espagnol Espagnol
Spécialité: Tacticien
Type de navire: Vaisseau Trois Ponts

MessageSujet: Re: L'école Hispanique, 1e Partie - par F. Lespinasse   Dim 5 Nov - 17:42

Le Moral de l'équipage



Le Moral de votre équipage est un facteur déterminant dans la réussite de vos actions, surtout lors des abordages.

C'est un facteur variable de 0 à 12...et il vaut mieux qu'il soit au plus haut.



Pour augmenter le moral de vos hommes, deux solutions....



- Canonnages ou abordages réussis :

C'est la solution que je préconise aux débutants....plus vous
canonnerez, c'est la solution sans risque puisque sans riposte, plus
vos hommes auront un moral d'acier...lorsqu'ils verront ceux d'en face
fauchés par les tirs de mitraille ou en train de désespérément colmater
les avaries provoquées par les tirs à blindés..c'est sûr que vos
traîne-sabres se sentiront de plus en plus en confiance !

Réussir un abordage est variable en fonction de plusieurs facteurs que
je citerai plus avant...en tout cas vos hommes auront encore plus de
coeur au ventre lorsqu'ils mettront la main sur un butin acquis sabre
en pogne.

Evidemment, l'inverse est valable donc ne restez pas trop sous les tirs ennemis.

Notez que le moral ne monte pas tout de suite près une action
réussie...il montera en même temps que les UT à venir...en effet, tout
de suite après un affrontement, les hommes sont fatigués et ils se
rendront compte de leur efficacité un peu après coup...le corps reposé
et le coeur rasséréné !





- Débauche dans les bas-fonds :

Aaaaah ! Tavernes et bordels ! Rien de tel pour rappeler aux hommes
d'équipage ce pourquoi ils se battent....Beuveries innommables et
luxure éhontée...voilà une cause idéale pour laquelle endurer disette,
scorbut et feu des combats !

Grâce à cette petite sortie en ville, vous pourrez augmenter le moral de vos hommes jusqu'à 6...(DEUX points par sortie).

C'est une solution rapide mais coûteuse, c'est l'cap'tain qui régale,
vous prenant du temps (4 UT) et une somme d'argent variable selon le
nombre d'hommes...

Personnellement j'utilise très peu cette solution, la considérant comme
une perte de temps, préférant canonner puis aborder des marchands ou
autres ennemis....au moins vous ne dépensez pas de piastres, vous en
gagnez plutôt, et vous augmentez votre expérience en Canonnage et
Abordage...ce qui est plutôt important lorsqu'on débute...



Note Oddball
FAUX, ARCHI FAUX
D'ailleurs je ne vois ni voir ni entendre parler d'un Cymro qui sort d'un port avec moins de 5 de moral (6 si possible)! Les bas fonds sont justement là pour se payer une p'tite base solide de moral, qui est relativement difficile de monter à 12 !!

_________________
L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face meure pour le sien. - George S. Patton


Dernière édition par le Lun 6 Nov - 22:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cymry.heavenforum.com
Oddball
Pendragon
avatar

Nombre de messages : 2687
Age : 33
Localisation IRL : Alsace
Navire : Sovereign Of The Seas
Date d'inscription : 30/04/2006

Feuille de personnage
Nationalité: Espagnol Espagnol
Spécialité: Tacticien
Type de navire: Vaisseau Trois Ponts

MessageSujet: Re: L'école Hispanique, 1e Partie - par F. Lespinasse   Dim 5 Nov - 17:42

Ce qui rentre en compte lors d'un Abordage....Nombre d'hommes, Abordage, Charisme, Moral de l'équipage





Veillez à avoir toutes ces conditions de votre côté lorsque vous voulez prendre un navire adverse sans trop de pertes.



-Nombre d'hommes :

C'est le plus important..soyez sûr d'être supérieur en nombre pour écraser l'adversaire sans coup férir.

Voilà pourquoi il est bon de connaître les différents types de navires
afin de savoir à quels effectifs vous allez vous frotter...

...et aussi pourquoi il est bon de "préparer" l'abordage en canonnant
l'adversaire à mitraille, réduisant ses effectifs et augmentant le
moral de vos hommes tout en réduisant celui des ennemis.


Après avoir estimé le rapport de forces, grâce à la liste des navires...
Pour être sûr de réussir votre abordage, abordez votre ennemi
avec un équipage au moins deux fois supérieur en nombre.
Donc estimez-bien les forces...celà vient avec l'expérience et un peu de
jugeotte...le tableau suivant, fourni par Don Lope, devrait vous y
aider....

Etat de l'équipage

........Très Nombreux : de 87 à 100% de la capacité maximale

..............Nombreux : 75-87%

...........Bien pourvu : 60-74%

..................Normal : 45-60%

.......Peu Nombreux : 32-44%

Très peu nombreux : 20-32%

.................Décimé : Moins de 20%





-Abordage :

C'est votre habileté à faire attaquer vos hommes au bon endroit et au
bon moment...votre habileté tacticienne qui pourra faire la différence
par rapport à l'équipage adverse.



-Charisme :

C'est votre ascendant sur vos hommes, comme l'Abordage, la
grande-gueule du capitaine et ses capacités de meneur feront la
différence au combat.



-Moral de l'équipage :

C'est l'allant de vos hommes...il est sûr qu'un équipage motivé aura le dessus sur un équipage démoralisé...



Donc veillez bien à mettre ces conditions de votre côté...





Les différents types d'abordages...Prudent, en Règle, Violent...

Ce choix influe sur les pertes occasionnées dans les deux camps.

Ainsi dans un abordage violent, les hommes chargent brutalement et sans
précaution, ce qui impliquera plus de pertes chez l'adversaire mais
aussi chez l'attaquant...plus de pertes chez l'adversaire favorise sa
reddition rapide.....

L'abordage en règle est intermédiaire et l'abordage prudent sera plutôt
lançé par un capitaine en position de force, soucieux de son équipage
(par exemple lorsqu'il est en pleine mer et qu'il n'y a pas de port
proche où recruter) et qui dispose d'assez de temps...





Abordage d'un navire plus manoeuvrant...

Aborder un navire plus manoeuvrant, par exemple lorsqu'une frégate
tente l'abordage d'une tartane, implique toujours le risque de rater la
manoeuvre d'abordage...

Lorsque vous ratez cette manoeuvre, celà signifie que votre proie a
esquivé votre navire...vous perdez des UT, moins que si vous aviez
croché l'adversaire mais vous en perdez quand même...ce qui peut être
rageant.



Ce qui rentre en compte est donc la manoeuvrabilité du navire-proie par
rapport à la votre et aussi la Navigation des capitaines à la barre...

Ainsi une tartane peut en esquiver une autre si son capitaine a une
Navigation supérieure à celle de l'attaquant...normal puisqu'il dirige
mieux son navire...



Pour réduire la manoeuvrabilité d'une proie, tirez dessus à boulets
ramés ou à mitraille...un équipage moins nombreux réduisant ses
capacités manoeuvrières et le rendant plus vulnérable aux
abordages...surtout que la mitraille endommage aussi les gréements...

Vous pouvez aussi tirer à boulets ramés....qui endommageront plus
sûrement les gréements puisqu'ils sont conçus dans ce
but...personnellement je les considère comme une perte de temps
puisqu'ils déciment d'autant moins les effectifs adverses.

Celà dit, les ramés sont d'usage intéressant lorsque vous êtes à bord
d'un navire lourd, voulant aborder un ennemi beaucoup plus léger.



Voilà...vous savez à peu près tout sur l'abordage....Bonne Chasse !!

_________________
L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face meure pour le sien. - George S. Patton


Dernière édition par le Ven 10 Nov - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cymry.heavenforum.com
Oddball
Pendragon
avatar

Nombre de messages : 2687
Age : 33
Localisation IRL : Alsace
Navire : Sovereign Of The Seas
Date d'inscription : 30/04/2006

Feuille de personnage
Nationalité: Espagnol Espagnol
Spécialité: Tacticien
Type de navire: Vaisseau Trois Ponts

MessageSujet: Re: L'école Hispanique, 1e Partie - par F. Lespinasse   Dim 5 Nov - 17:43

Canonnage..les différents types de munitions... Mitraille, Boulets ramés, Boulets Blindés...







Comme vous l'avez remarqué, il y a trois manières de tirer sur un ennemi...



Mitraille :



Les paquets de mitraille, petites pièces métalliques envoyées en
grappe, sont redoutés des équipages...fauchant et balayant le
pont...c'est la munition idéale pour préparer les abordages puisque
décimant les effectifs adverses...

La mitraille endommage aussi les gréements, un peu, et très légèrement la coque.

Noter que la mitraille est aussi un bon moyen d'attaquer les bâtiments
de classe "Combat", lesdits bâtiments étant trop résistants aux
munitions blindées...



Boulets ramés :



En général, deux boulets reliés par une chaîne ou une barre..ils
partent en tournoyant, ayant beaucoup plus de chances d'endommager la
mâture et la voilure adverses...

Ils sont recommandés pour réduire la manoeuvrabilité d'un ennemi...le paralysant progressivement...

C'est pourquoi il est aussi conseillé de les utiliser avant l'abordage
d'un navire ennemi plus léger....ce afin qu'il n'esquive pas votre
manoeuvre d'abordage.



Boulets blindés :



Les boulets blindés, ou boulets pleins, sont l'idéal pour perçer la
coque d'un bâtiment adverse, donc pour le couler purement et
simplement, l'éradiquer...plus utiles en combat naval régulier qu'en
expédition de course où il n'y a rien à gagner à couler le butin !

Noter que si les bâtiments de classe "Combat" resistent très bien
aux boulets blindés
(il est quasiment inutile de tirer dessus à
coup de blindés..trop de temps perdu), les bâtiments de classe
"Rapide" y sont très vulnérables
...le boulet blindé est donc le
moyen le plus efficace de se débarasser d'un "Rapide" en cas de combat
naval régulier....

_________________
L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face meure pour le sien. - George S. Patton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cymry.heavenforum.com
Oddball
Pendragon
avatar

Nombre de messages : 2687
Age : 33
Localisation IRL : Alsace
Navire : Sovereign Of The Seas
Date d'inscription : 30/04/2006

Feuille de personnage
Nationalité: Espagnol Espagnol
Spécialité: Tacticien
Type de navire: Vaisseau Trois Ponts

MessageSujet: Re: L'école Hispanique, 1e Partie - par F. Lespinasse   Dim 5 Nov - 17:43





Encore une couche : Corsaires débutants..ATTAQUEZ DES MARCHANDS !!




Avant de penser à vous frotter à des corsaires plus expérimentés, faîtes-vous les griffes sur les marchands ennemis !!



Un marchand ne se défend pas ou se défend très mal, il pensera plutôt à
vous échapper qu'à vous résister...et comme les bâtiments de transport,
bélandres, flibots, pinasses, flûtes, sont très lents et mal
armés...devinez qui a le plus de chances d'être vainqueur : vous !



Non seulement vous gagnerez plus d'expérience du combat en mer mais
encore vous reviendrez plus riche...donc vous avez tout à y gagner.



D'autant plus qu'il vaut mieux accumuler des fonds, la guerre régulière étant plus une dépense qu'un revenu en piastres ...



Après quelques mois de ce régime de chasse au marchand, la guerre de
course donc, vous aurez plus de chances de tenir la route face aux
corsaires ennemis. Plus que les conseils de Lespinasse...

La chasse au marchand est la meilleure école de combat en mer.



Tenez-vous le pour dit...

_________________
L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face meure pour le sien. - George S. Patton


Dernière édition par le Dim 5 Nov - 17:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cymry.heavenforum.com
Oddball
Pendragon
avatar

Nombre de messages : 2687
Age : 33
Localisation IRL : Alsace
Navire : Sovereign Of The Seas
Date d'inscription : 30/04/2006

Feuille de personnage
Nationalité: Espagnol Espagnol
Spécialité: Tacticien
Type de navire: Vaisseau Trois Ponts

MessageSujet: Re: L'école Hispanique, 1e Partie - par F. Lespinasse   Dim 5 Nov - 17:43



Après quelques victoires...la plage ou "Banque des écumeurs de Mers"....



Une fois que vous vous serez adonné au joyeux pillage et que vous aurez
mis quelques fonds de côté...après avoir amélioré votre navire ou
acheté celui de vos rêves, bref une fois les dépenses courantes réglées
après vos expéditions en course, il vous restera certainement quelques
fonds de côté...



Or lorsqu'un ennemi vous aborde, il se saisit de la moitié de votre
butin..il est donc prudent d'enterrer son trésor sur une des
différentes plages des Caraïbes...



Lorsque vous vous trouvez sur une de ces zones, vous verrez plusieurs
choix apparaître sur votre écran de Situation...dont "Enterrer un
trésor
" (avec une somme à préciser) ou "Chercher un
trésor
"... vous pourrez effectuer une de ces actions pour 4 UT...et
pouvez enterrer plusieurs trésors dans différents lieux ou augmenter un
de vos trésors existants.



Lorsque vous reviendrez sur la même plage..vous pourrez ainsi déterrer vos fonds mis en sureté.

Un autre corsaire peut évidemment trouver votre trésor en cherchant sur
la même plage mais ses probabilités de succès sont très faibles...



Les avantages d'enterrer vos butins...

- Celà vous constitue une réserve de secours dans le malheureux cas où vous vous retrouviez en chaloupe.



-Si on vous aborde, celà évite de trop enrichir vos ennemis...un ennemi
plus riche devient plus puissant, pouvant acquérir de plus gros
bâtiments, de même que sa confrérie....sachant que nous, Espagnols
sommes moins puissants que les français par exemple, il vaut mieux
éviter d'enrichir nos puissants ennemis....donc enterrez vos trésors si
vous préférez affronter des galiotes au lieu de "trois-ponts".



-Trésor de guerre....il peut être intéressant d'enterrer un trésor
non-loin d'une future zone de combat, un assaut de ville par
exemple...histoire de pouvoir vite donner des fonds à un allié en
détresse ou vite revenir dans un bon vaisseau de combat après s'être
fait couler.



Donc n'oubliez pas d'enterrer votre butin lorsqu'il devient important...


_________________
L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face meure pour le sien. - George S. Patton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cymry.heavenforum.com
Oddball
Pendragon
avatar

Nombre de messages : 2687
Age : 33
Localisation IRL : Alsace
Navire : Sovereign Of The Seas
Date d'inscription : 30/04/2006

Feuille de personnage
Nationalité: Espagnol Espagnol
Spécialité: Tacticien
Type de navire: Vaisseau Trois Ponts

MessageSujet: Re: L'école Hispanique, 1e Partie - par F. Lespinasse   Dim 5 Nov - 17:44



Améliorer son navire au Chantier Naval



Une fois que vous aurez accumulé quelque fortune, je vous conseille
vivement de faire améliorer votre navire au Chantier Naval...celà est
un investissement pour votre efficacité future...

D'après moi, améliorez votre navire dans l'ordre suivant...



Equipage :

Plus votre navire sera peuplé, meilleur ce sera pour vos abordages à venir.

Donc aménagez votre navire et augmentez le nombre de hamacs afin d'héberger encore plus de traîne-sabres à votre bord...Hé! Hé!



Sabords :

Raah ! Puissance de feu ! Rien de tel pour expédier plus rapidement vos
adversaires ! Donc faites perçer des sabords histoire de porter plus de
bouches-à-feu !

Une fois l'amélioration terminée, n'oubliez pas de plaçer les canons
aux sabords ( écran "Navigation", cliquez sur "Canons" ),
si vous n'en avez pas de réserve, dans vos cales...hé bien achetez-les
ou pillez-les !



Cales :

Un peu plus d'espace pour stocker encore plus de marchandises pillées
!! Voilà qui va ramener encore plus de Pièces de Huit lorsque vous
revendrez vos prises au marchand...donc agrandir ses cales est, en
quelque sorte, un "investissement commercial"



Coque :

Peu essentielle lors de la guerre de course, surtout si vous jouez la
tactique du harcèlement, la coque est néanmoins la partie vitale de
votre navire...donc renforcez-la, surtout si vous prévoyez des combats
réguliers, de plus, lors de longues navigations, la coque peut-être
endommagée par les intempéries.



Gréements :

Renforcez mâture et voilure...n'oubliez pas que si vous gréements sont
trop endommagés, il vous en coûtera plus pour vous déplaçer...imaginez
ce que peut être un voilier sans voiles : une cible parfaite !

Comme la coque, les gréements peuvent être endommagés par les intempéries.

_________________
L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face meure pour le sien. - George S. Patton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cymry.heavenforum.com
Oddball
Pendragon
avatar

Nombre de messages : 2687
Age : 33
Localisation IRL : Alsace
Navire : Sovereign Of The Seas
Date d'inscription : 30/04/2006

Feuille de personnage
Nationalité: Espagnol Espagnol
Spécialité: Tacticien
Type de navire: Vaisseau Trois Ponts

MessageSujet: Re: L'école Hispanique, 1e Partie - par F. Lespinasse   Dim 5 Nov - 17:44

Réparations...renflouer au Chantier Naval ou aux Docks de confrérie...un avis personnel...



Pour renflouer son navire très rapidement, les docks ou le chantier naval sont les endroits tout indiqués...

Pourtant, je vous conseille plutôt de réparer votre navire vous-même, ce pour les raisons suivantes....



Chantier naval et docks sont rapides certes, mais leur utilisation vous
coûte des piastres et des UT, sans faire augmenter vos
compétences
(sauf pour les docks)...



Or, surtout en tant que nouveau capitaine, réparer soi-même améliore votre habileté en Réparation...

La Réparation, servira surtout lorsque vous vous trouverez perdu en
pleine mer il vaudra mieux que vous y soyez compétent afin de réparer
les avaries au plus vite...



Donc je vous conseille de plutôt tout faire vous-même afin d'améliorer
vos compétences, jouant sur le long terme...il vaut mieux être un
capitaine compétent lorsque vous aurez des ennemis à affronter.

Donc je vous conseille de ne faire appel aux services des Docks ou du
Chantier Naval qu'en cas d'urgence, c'est à dire en cas de bataille ou
de siège de votre port...lorsque vous aurez besoin de vite repartir à
l'assaut...





Utiliser la vigie...un autre avis personnel...



Partant du principe que vous être corsaire débutant mais à bord d'un
bâtiment très rapide, lougre, traversier, tartane, je déconseille
l'usage de la Vigie
, qui peut-être très tentant.



Lorsqu'on court sur ce type de navire, les déplacements comme les
manoeuvres sont très rapides, donc autant se rendre sur place ou à côté
d'un navire non-identifié.



Dépenser du temps en vigie ne rapporte rien en compétences alors que se
déplaçer vers une cible augmentera votre compétence en
Navigation.

C'est important lorsqu'on débute.

_________________
L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face meure pour le sien. - George S. Patton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cymry.heavenforum.com
Oddball
Pendragon
avatar

Nombre de messages : 2687
Age : 33
Localisation IRL : Alsace
Navire : Sovereign Of The Seas
Date d'inscription : 30/04/2006

Feuille de personnage
Nationalité: Espagnol Espagnol
Spécialité: Tacticien
Type de navire: Vaisseau Trois Ponts

MessageSujet: Re: L'école Hispanique, 1e Partie - par F. Lespinasse   Dim 5 Nov - 17:44



Renommée et Diplomatie



La Renommée reflète à quel point vous êtes connu dans les
Caraïbes...elle s'acquiert en assaillant et en pillant...donc plus vous
serez actif, plus vous serez connu...c'est donc votre célébrité en
général...



Votre Renommée tendra lentement vers le zéro si vous ne faites rien de
guerrier pendant quelques temps...voyages, commerce, renflouement...



La Diplomatie reflète votre degré d'amitié ou d'inimitié
envers les différentes nations. Elle peut être positive, donc amicale,
ou négative, donc état de guerre, parmi les différentes nations....celà
variera selon qui vous attaquez...



Votre Diplomatie chez une nation tendra lentement vers le zéro si vous
ne n'agressez pas de ses représentants pendant quelques
temps...voyages, commerce, renflouement...mais aussi attaques de
représentants d'autres nations.

Notez que si elle est très négative chez toutes les nations (à partir
de -20 partout), vous arborerez pavillon noir et deviendrez forban...



Notes importantes :

- Attaquer une forteresse d'une nation baisse drastiquement votre Diplomatie envers celle-çi.

- Prendre une forteresse pour une nation augmente drastiquement votre Diplomatie envers celle-çi.

- Les pirates ne sont pas une nation à proprement parler et sont officiellement ennemis de tous.



Pour monter votre diplomatie chez une nation, renseignez-vous chez le
gouverneur au sujet des guerres en cours...ainsi vous pourrez vous
faire bien voir d'une nation en attaquant ses ennemis.

Ainsi, dans le cas qui nous concerne, pour se faire bien voir du Rey
d'España, il est bon d'attaquer des cibles françaises vu que l'Espagne
et la France sont en guerre...lorsque cette guerre cessera, vous ne
gagnerez plus de Diplomatie espagnole en attaquant des français...mais
vous serez personnellement très mal vu des français si vous continuez
(diplomatie de plus en plus négative).

Donc si pour telle ou telle raison vous avez besoin de vous faire bien
voir d'une nation, attaquez ses ennemis actuels et officiels...



Imaginons aussi que vous vouliez rester espagnol tout en étant bien vu
des français...si la France est aussi en guerre avec la Hollande,
attaquez des hollandais et votre diplomatie française remontera...ceci
pour en venir au paragraphe suivant...





Se Faufiler ou Changer de Pavillon



Ce sont des actions possibles (écran Situation) pour essayer de
rentrer dans un port qui normalement ne vous accepterait pas.



Note importante :

- Les ports pirates, havres de tolérance, acceptent les représentants
de toutes les nations...pour peu qu'on arrive à y accoster...donc pas
la peine de s'y faufiler ou de changer de pavillon.



Se Faufiler ou Changer de Pavillon sont l'action de rentrer
discrètement dans un port adverse, actions dont la réussite est
conditionnée par votre Diplomatie (envers la nation du port) et votre
Renommée et qui ont un risque d'échouer...c'est à dire que vous êtes
reconnu par les gardes-côtes, que l'accès vous est interdit et que la
forteresse vous tire dessus...de plus vous avez perdu les UT
nécessaires pour rentrer dans le port.



Donc pour réussir ce genre d'action, il vaut mieux avoir une Renommée
basse (ce qui signifie que vous n'êtes pas trop connu dans les
Caraïbes, ce qui peut être un avantage) et une Diplomatie pas trop
négative dans la nation conçernée.....ainsi vous aurez plus de chances
de vous infiltrer dans ledit port adverse.



Note importante :

- Inutile d'essayer de vous faufiler ou de changer de pavillon pour
entrer dans un port que vous venez d'assaillir...les canonniers du fort
ne sont pas stupides !!!



Les différences entre ces deux actions....



-Se Faufiler :

Signifie que vous mouillez discrètement dans une crique non loin du port...

- Réussite plus facile que Changer de Pavillon.

- Vous bénéficiez de l'immunité des ports.

- A part pouvoir réparer tranquillement et avoir l'accès à la Taverne
(recrutement d'hommes..ca peut avoir son importance) et chez le
Gouverneur...vous n'avez pas accès aux services du Chantier Naval et de
l'Armateur puisque votre navire n'est pas considéré comme dans le port
même.



-Changer de Pavillon :

Signifie que vous arborez un autre pavillon que le votre, un pavillon
plus neutre...plus acceptable au regard des autorités présentes !

Cette action est plus difficile que de Se Faufiler...mais si elle
réussit, celà vous procure tous les avantages d'être dans un port allié
ou neutre...de plus celà peut même tromper des joueurs adverses par
trop inattentifs...

_________________
L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face meure pour le sien. - George S. Patton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cymry.heavenforum.com
Oddball
Pendragon
avatar

Nombre de messages : 2687
Age : 33
Localisation IRL : Alsace
Navire : Sovereign Of The Seas
Date d'inscription : 30/04/2006

Feuille de personnage
Nationalité: Espagnol Espagnol
Spécialité: Tacticien
Type de navire: Vaisseau Trois Ponts

MessageSujet: Re: L'école Hispanique, 1e Partie - par F. Lespinasse   Dim 5 Nov - 17:45



Après avoir un peu écumé...équilibrer ses compétences



Vous remarquerez un fois après avoir pris un peu d'expérience, que vos
compétences de Canonnage et Abordage auront bien
augmenté....si vous avez bien voyagé celle de Navigation aussi...



Voguer à bord d'un petit bâtiment rapide fait que vous ne développez
pas trop votre Charisme...ayant peu d'hommes à recruter à la
fois...or cette compétence est importante lors d'un abordage.

Puisque votre compétence d'Abordage est maintenant développée,
vous pouvez prendre plus de risques en abordant directement vos
adversaires, surtout les marchands, sans les canonner au préalable...à
partir d'un moment, un abordage violent suffit à mettre à raison un
adversaire.



C'est pourquoi je vous conseille de le faire à outrance, aborder
directement et violemmment des adversaires en passe de çéder, surtout
si vous appliquez la tactique "du rat mort"....vous perdrez
beaucoup d'hommes mais sans véritable risque puisque le port n'est pas
loin..ainsi vous recruterez souvent, faisant aussi augmenter ce
Charisme, important lors des abordages....



D'une manière générale vous pouvez ainsi pallier vos points faibles lorsque l'occasion s'en présente ou si vous la créez....

_________________
L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face meure pour le sien. - George S. Patton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cymry.heavenforum.com
Oddball
Pendragon
avatar

Nombre de messages : 2687
Age : 33
Localisation IRL : Alsace
Navire : Sovereign Of The Seas
Date d'inscription : 30/04/2006

Feuille de personnage
Nationalité: Espagnol Espagnol
Spécialité: Tacticien
Type de navire: Vaisseau Trois Ponts

MessageSujet: Re: L'école Hispanique, 1e Partie - par F. Lespinasse   Dim 5 Nov - 17:46

Voilà...armés de ces conseils de base, après quelques mois d'abordages
et de victorieuses expéditions en mer, vous devriez être prêts au
combat naval...pour la splendeur de votre pavillon...





Si celà vous intéresse, la suite conçerne le Combat Régulier et les batailles de plus grande envergure...

_________________
L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face meure pour le sien. - George S. Patton


Dernière édition par Oddball le Dim 6 Juil - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cymry.heavenforum.com
Oddball
Pendragon
avatar

Nombre de messages : 2687
Age : 33
Localisation IRL : Alsace
Navire : Sovereign Of The Seas
Date d'inscription : 30/04/2006

Feuille de personnage
Nationalité: Espagnol Espagnol
Spécialité: Tacticien
Type de navire: Vaisseau Trois Ponts

MessageSujet: Re: L'école Hispanique, 1e Partie - par F. Lespinasse   Lun 6 Nov - 22:48

Je viens de tout lire.. c me parait cohérent, et juste (bcp de ces conseils sont un peu eparpillés dans l'académie)... sf pour les bas fonds qu'il faut utiliser sans ménagement (même pour les femmes-corsaires Wink )

_________________
L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face meure pour le sien. - George S. Patton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cymry.heavenforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'école Hispanique, 1e Partie - par F. Lespinasse   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'école Hispanique, 1e Partie - par F. Lespinasse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Partie de plaisir
» Effondrement en Haiti: de la mairie au propriétaire de l'école .
» L'heraldique des blasons - Partie 1
» Effondrement de l'école ''Grace Divine''Canapé Vert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cymry's HQ :: Cymry's HQ :: Académie-
Sauter vers: